Retour

Téléchargez le fichier ci-dessous,
qui discute les caractéristiques du "Bon Tempérament" (fichier pdf 650 kB):

"Bien Tempéré, selon la définition de Werckmeister"

Edition améliorée et complétée.
De Werckmeister, passant par Bach, Kirnberger et Valotti, au Tempérament Égal,
Inspiré par Kelletat.

ou passéz par (version Anglaise; 1,5 MB)

https://www.academia.edu/35932076/Well_Temperaments_based_on_the_Werckmeister_Definition


Summary of content:

Graphic display of some interval characteristics of widespread Well Temperaments:

Interval characteristics
<>
Abstrait :
       Prenant comme base la définition d’un tempérament bien tempéré, établie par Kelletat H., mais dérivée de Werckmeister A., un nombre de pas logiques et mathématiques furent élaborés, afin d’obtenir un "bon tempérament" modèle qui soit optimal du point de vue mathématique. Il s’ensuit un classement mathématique et objectif de tempéraments historiques. Les tempéraments historiques qui se rapprochent au mieux du modèle mathématique et optimal bien tempéré, sont les mêmes que ceux qui sont souvent accordés sur des orgues qui ont une grande renommée et qui tiennent une estime musicale élevée. Il y a donc une bonne concordance entre l’estimation mathématique élaborée et l’estimation musicale des tempéraments historiques. Les bons tempéraments historiques se situent qualitativement entre le "bon tempérament" modèle optimal et le tempérament égal. Ils s’associent très bien à ces limites, et la liste est bien remplie en petits pas ascendants. Il s’ensuit que le développement de nouveaux tempéraments bien tempérés n’a pas de sens.
Les modèles mathématiques élaborés sont utiles également pour la reconnaissance sure et précise du tempérament historique accordé sur un clavier.

Reconnaissance de Tempéraments: Téléchargez Characterisation_of_Temperaments.xls

Definition de Kelletat, basée sur les textes de Werckmeister :

“Un “bon tempérament” implique une division mathématico-acoustique et musico-pratique des tons d’une octave en douze parties, afin qu’il soit possible, sur base du système pur, d’obtenir un jeu irréprochable pour toutes les tonalités, tout en s’efforçant d’obtenir une pureté maximale des intervalles diatoniques.

Ce tempérament se présente comme une tempérassion parcimonieuse, liée à une relaxation et extension du système mésotonique, comme demi tons a battement inégal et comme tempérament égal.”

Texte Original Allemand:

“Wohltemperierung heißt mathematisch-akustische und praktisch-musikalischen Einrichtung von Tonmaterial innerhalb der zwölfstufigen Oktavskala zum einwandfreien Gebrauch in allen Tonarten auf der Grundlage des natürlich-harmonischen Systems mit Bestreben möglichster Reinerhaltung der diatonische Intervalle.

Sie tritt auf als proportionsgebundene, sparsam temperierende Lockerung und Dehnung des mitteltönigen Systems, als ungleichschwebende Semitonik und als gleichschwebende Temperatur.” (Orgelprobe, 1681).